ange et dam
lien pour page actu texte bronzes recyclettes bois residences archives jeux aquarelles funeraire deco
Recyclettes
Sculptant, glanant, recyclant, assemblant, détournant les matières les plus diverses. Bidouillages, sculptures petites ou grandes faites de récupération, bois flottés, fer rouillé, os, outils, coquillages, graines, plumes...
Recyclettes 2010 en création
Film  à voir sur Daily Motion

Be a trout
Romans, cliniques, opéras, cathédrales, HLM, poèmes, symphonies, parkings, musées…Et nous, entre Elvis, Chardin, Bach, Montaigne, Fellini, Warhol, Bocuse…
Nous errons, c’est bien entendu. Alors?: marche dans ce quartier des vieilles pentes, bricolé de Bruant,
de Nerval et d’Arabie. Pharmacies qui réclament ta minceur, déballages de pommes trop luisantes, boucheries hallal, de la couleur partout, marche entre les scooters des trottoirs et les mamas africaines
à l’épaule charnue marquée d’une rose bretelle et qui poussent des chariots d’enfants, entre les senteurs de la Goutte-d’Or et les échos de la Butte, marche. Et tu passes rue Labat. Et là?: ce n’est pas un musée,
ce n’est pas une galerie, c’est une boutique,
une ancienne. Dans la vitrine, l’écho de ce que tu viens de croiser dans ta promenade, une quintessence
de ta moisson de voyeur, tout est là, tassé, serré, refermé. Bien sûr, faudrait jeter tout ça dans l’eau comme ces boules chinoises de papier, pour voir les cent fleurs s’épanouir, les mille histoires se déployer, émerger de chaque sculpture et raconter leurs courses dans le temps, l’espace, traversées de frontières dangereuses ou d’époques opaques, de soleil tranquille et de misère ordinaire. Et qu’y voit-on dans ce méli-mélo, cet accumulis, cet entassement?? Des fils de fer et des fêlures, du bois, des brisures de métal plâtré de frais, ciré, brillant de luisances souterraines, reflets de chaleur et de l’humidité des sueurs sur
la peau. Cuillères, passoires, écumoires, tournevis et tire-fond, plumes iridescentes, ressorts, tortillonnages de laiton, ébène taciturne et acajou volubile. Patience. Lentement dans les vieux billots,
les tas de ferrailles, les accumulis de rouille, se propagent d’étranges copulations, des accouplements ferrugineux et des gésines ligneuses, des accouchements métis. Des grouillements, mille petits os, des totems de violence, d’improbables personnages à la frontière de l’humanité, bancals et noueux, élancés parfois, fins, hérissés de dents affamées. Ils poursuivent un rêve d’humanité entre les signes et
les déchets, une métamorphose des essences. Ce sont des existences brutes ou naissantes, monstres délicats qui émergent de matières mortes, de matières mates.
Prenez chaque personnage, chaque sculpture. Dans vos mains, réellement, touchez-les. Prenez-les comme un bébé, comme une chose fragile et capitale, bercez-les comme de petits chatons sans mère,
des agneaux à peine nés. Elles miaulent doucement, bêlent dans vos bras. Vous obtiendrez progressivement quelque langage plus organisé. Alors, vous entendrez les histoires, les paroles dont
nos deux petites médiums n’ont fait que répercuter les échos. Ecoutez longuement, c’est en traduction simultanée de tous les dialectes.
C’est tout. Vous pourrez quitter cet atelier et ressortir dans la rue, rejoindre dans le vieux quartier
le nouveau peuple de Paris et  vous y mêler avec l’aisance des truites dans la rivière, avec le regard juste. Ange & Damnation vous auront transformé en truite dans la Goutte-d’Or.

Jean Debouverie

aquarelle
sculpture atelier
bidouillage
sculpture bidouile
cuillere a to
Quelques recyclettes
Grandes recyclettes
Cuillères à TÖ
Photos de Thibault Jeanson
recyclettes
recyclettes
masques
Quelques masques